Cette rubrique est essentiellement consacrée à l’actualité des itinéraires : elle recense les modifications majeures constatées sur les itinéraires décrits dans nos topoguides.

Les informations sont reportées par ordre de signalement, des plus récentes aux plus anciennes et elles sont conservées pendant 2 ans. Nous remercions ceux d’entre vous qui prennent la peine de nous les signaler. Les modifications mineures (changement de couleur d’un bâtiment, voie devenue goudronnée, balise arrachée ou ajoutée…) ne sont pas mentionnées 🙂 .

__________

Septembre 2019 :

Quels sont les itinéraires du Tome “Amarillo” affectés par les incendies de l’été?

Faisons le point…

Tous les itinéraires des secteurs “9 Monte Pavon-Fontanales” et “10 Tamadaba-Lugarejos” ont été touchés.

Dans les secteurs “7 Teror”, “13 Villages de l’Intérieur” et “14 Tejeda”, des itinéraires sont touchés mais d’autres sont parfaitement faisables : se reporter à la carte.

Les autres secteurs ne sont pas affectés.

__________

Mi-Septembre 2019 :

Des nouveautés pour la rentrée ! Une nouvelle collection aux couleurs du drapeau des Canaries: Jaune et Bleu. 

Deux ouvrages complémentaires : le Tome “Amarillo” (Jaune) est désormais disponible, le Tome “Azul” devrait l’être fin 2019.

Un concept différent… à découvrir!

__________

Août 2019 :

  • L’île a connu plusieurs épisodes de feu cet été. Le plus dévastateur a débuté le 17 août dans le Barranco Crespo, entre Valleseco et Valsendero ; progressant sur plusieurs fronts en raison de vents violents, de températures élevées et d’un air sec, il a parcouru un vaste territoire, entraînant la fermeture de nombreuses routes et l’évacuation d’environ 10 000 personnes. Un violent incendie avait déjà ravagé la zone de Juncalillo/Artenara/Tejeda du 10 au 12 août et un autre feu, de moindre ampleur, s’était déclaré dans la zone de Cazadores/Guayadeque.
  • La zone touchée (voir carte) peut paraître très étendue. En fait, il y a de grandes disparités en termes de “degré de gravité”. Tout dépend: de la vitesse à laquelle le feu a parcouru la zone, du type de végétation (arbres ou arbustes) et, pour les secteurs boisés, des variétés d’arbres (pins canariens et eucalyptus résistant relativement bien au feu) qu’il a rencontrés.
  • Il est en théorie interdit de randonner dans les zones affectées par l’incendie… pour d’évidentes raisons de sécurité. Nous conseillons d’éviter les itinéraires aux environs de Tamadaba-Artenara-Tejeda-Cruz de Tejeda-Bentayga-Fontanales – ne serait-ce que pour l’odeur qui y persiste – au moins jusqu’aux pluies d’automne. Cela vous prive d’environ 1/4 des itinéraires parce que ces zones étaient très intéressantes pour les randonneurs mais il reste tout de même largement “de quoi faire”. Nous conseillons de partir systématiquement avec un plan B.

__________

Avril 2019 :

  • Des propriétaires irascibles ont obligé des randonneurs à rebrousser chemin dans la zone de Pataburro. Le tronçon incriminé impacte 4 circuits: Vol. 1 Itinéraires 27 “Las Lagunetas” et 28 “Deg. Becerra”; Vol. 2 Itinéraires 20 “Cruz de Tejeda via Las Lagunetas” et 23 “De Cruz de Tejeda à San Mateo”.

__________

Mars 2019 :

  • Le 16 mars, un violent incendie a ravagé le Molino del Agua et ses environs. Les itinéraires qui traversaient cette jolie zone au cœur de la palmeraie située au Nord de Fataga sont affectés et mieux vaut renoncer à les parcourir. Il s’agit des itinéraires: “De San Bartolomé à Fataga” (Vol.1), “Circuit court de Fataga” (Vol.1 et Tome 1) “Circuit de Fataga via San Bartolomé et Sta Lucia” (Vol.2 et Tome 1). L’itinéraire “De Fataga à Artenara” (Tome 1) reste faisable à condition de renoncer à la 1ère partie du parcours.

__________

Janvier 2019 :

  • Hausse des tarifs de La Poste au 1er janvier 🙁 . Certains tarifs sont définitivement “indécents”: 18,20€ pour l’envoi de 2 topoguides ou plus en Belgique, au Luxembourg ou en Suisse (pour mémoire, c’était 9,80€ en décembre 2015 !) 🙁 ! Nous proposons à nos clients Belges et Luxembourgeois d’opter pour un retrait  de leur commande (beaucoup moins onéreux…) dans un Point MondialRelay. Malheureusement nos amis Suisses n’ont pas, à notre connaissance, de réseau similaire.
    Pour mémoire, le prix de vente de nos ouvrages est inchangé pour la 7ème année consécutive.

__________

Décembre 2018 :

  • La GC 350 (Firgas /Moya) est coupée en raison d’un éboulement important.

Novembre 2018 :

  • La GC 605 (Barranco de Mogan /Ayacata) et la GC 210 (Tejeda/Artenara) sont réouvertes.
  • La GC 500 entre Puerto Mogan et Taurito est toujours coupée. On évoque une fermeture définitive…

Septembre 2018 :

  • La nouvelle édition (2018-19) des deux volumes  de la “Collection Historique” est disponible depuis le 17/09 🙂 . Nos tarifs sont inchangés… depuis 6 ans, les seules augmentations sont la répercussion des hausses des tarifs de La Poste.
  • … Et pour accompagner cette nouvelle édition de nos livres, c’est la cinquième édition de la Carte DWG que nous vous proposons désormais. Tarif inchangé.

Avril 2018 :

  • Sur le Circuit des Trois Lacs (Vol. 2) les violentes pluies de Février ont endommagés 2 (courts) tronçons entre GPS 6A et GPS 7. On peut passer sans grande difficulté même s’il n’y a pas eu de remise en état “officielle”. Prévoir beaucoup de végétation entre GPS 5A et GPS 7 !

Février 2018 :

  • Février 2018 restera dans les annales: après la vague de froid, l’île a connu une succession d’épisodes tempétueux dans la semaine du 25 février au 4 mars. Des vents violents et de très fortes pluies se sont abattus sur l’île, notamment sur le Sud.  Cette vidéo  prise sur la GC 200 dans la zone de Fuente de Los Azulejos permet de se faire une idée de la violence du phénomène. Grace à cet épisode de pluies intenses les lacs-réservoirs auront, et c’est une excellente chose, reconstitué leurs réserves, mais les dégâts seront peut-être conséquents 🙁   Prudence sur les sentiers!
  • Du jamais vu de mémoire de Canarien: une vague de froid d’une ampleur tout à fait inhabituelle sévit sur quasiment toute l’île. Des températures anormalement basses, d’abondantes chutes de neige, de fortes pluies, des vents violents… entraînant chutes d’arbres et de pierres, glissements de terrain et effondrements de chaussée de plus ou moins grande ampleur. Il faut prévoir que de nombreuses routes seront coupées dans les jours qui viennent. Et que pour certaines, les travaux seront de longue durée: c’est le cas notamment de la GC 210, entre Tejeda et Artenara, qui restera fermée jusqu’au déblaiement de l’importante chute de pierres qu’elle a subi (durée estimée des travaux: 6 mois).