Une incitation au voyage

(SE) Amurga, à l’écart du monde…

Après 4 semaines de ciel gris et de temps froid et humide en France, nous voilà de retour dans l’île, des fourmis dans les jambes et une boulimie de soleil et de ciel bleu en tête!

Hier*, nos envies de randonner ont tourné court – un rallye automobile bloquait les routes de notre secteur – mais aujourd’hui nous sommes bien décidés à nous rattraper: nous partirons à pied de la maison!

Départ matinal (de Santa Lucia) en direction de Fataga.

 

Parvenus à Cuesta de Fataga (très belles vues à la fois sur Fataga et sur Santa Lucia), nous quittons l’itinéraire pour partir en direction de Amurga.

Le plateau de Amurga est une vaste zone triangulaire séparant le barranco de Tirajana et celui de Fataga et s’étendant jusqu’à l’autoroute. Aride et désertée, la végétation y est maigre… Les chasseurs entretiennent quelques pistes. L’endroit a plutôt mauvaise réputation parce qu’il est arrivé que des touristes imprudents s’y égarent mais il a son charme: le charme de grands espaces à l’écart du monde.

On peut aussi y trouver les chemins “ingrats” une fois le plateau rejoint, les itinéraires longs (20 km et 6 h30 de marche non-stop aujourd’hui), sans parler de IMG_8130 l’accès depuis Cuesta de Fataga qui n’est pas vraiment “grand public” 😀 (voir ci-contre): une belle sortie pour étancher notre soif de randonnée mais peut-être pas un projet pour la prochaine édition de nos livres !

 

 

*”Hier”, c’était en 2016. Et l’idée de “proposer quelque chose du côté de Amurga” a fait son chemin: depuis l’édition 2017-18, nous proposons dans le Volume 1 un “Itinéraire de complément” qui rejoint le Plateau de Amurga.

(Randonnée faite en Mars)