Une incitation au voyage

BeaufLand ou Paradis ?

Vous-même, quelle image avez-vous de La Grande Canarie ?

Si dans votre esprit La Grande Canarie ressemble à ça(voir photos : Puerto Rico à droite, Arguineguin à gauche) et si vous la voyez comme l’archétype du tourisme de masse, vous n’avez pas tort !

Il est tout à fait vrai que, dans leur grande majorité, les nombreux touristes qui voyagent jusqu’à cette île espagnole ont pour seule ambition de s’y détendre. Les formules « all inclusive » proposées répondent parfaitement à cette aspiration en offrant hébergement et activités au sein d’importants complexes hôteliers implantés pour la plupart au Sud de l’île. Une fois sur place, le beau temps étant quasiment assuré, il est tentant de paresser sur la plage ou au bord de la piscine avant de se plonger dans la vie nocturne intense et cosmopolite… sans s’intéresser aux richesses naturelles de l’île.

 

 

Mais La Grande Canarie a bien d’autres merveilles que ses discothèques à offrir au visiteur curieux et, pour les découvrir, randonner est assurément un excellent moyen. L’île étant relativement petite, on peut en quelques sorties découvrir l’immense variété de paysages, souvent très spectaculaires, qui font sa réputation “d’île-continent” : des montagnes volcaniques austères, des plaines fertiles et des terrasses cultivées, des bords côtiers déchiquetés, des barrancos humides… et avoir la surprise de constater – à condition de s’éloigner de la côte Sud et de la capitale, Las Palmas – que Gran Canaria est composée d’une multitude de ravissants villages et hameaux disséminés dans des espaces naturels de toute beauté, parfaitement préservés.

 

Gran Canaria est véritablement un paradis pour la randonnée. La grande variété des paysages et des climats qui la caractérise assure des changements de décor rapides rendant très attractifs même des itinéraires relativement courts. Avec des montagnes culminant à un peu moins de 2 000 m, les dénivellations restent raisonnables et, les chemins et sentiers empruntés ayant été tracés à l’origine pour permettre les échanges entre les communautés, l’inclinaison des pentes reste confortable sur la quasi-totalité des itinéraires. La beauté des espaces naturels est souvent à couper le souffle et la flore qui les habille assure un dépaysement total. Ajoutons à cela que la douceur du climat permet de randonner quasiment toute l’année et que les vols charters rendent l’île accessible à bien des budgets

Bref, La Grande Canarie c’est aussi ça (la plage de GuiGui)et c’est plutôt pour ça que les randonneurs francophones s’intéressent à cette merveilleuse destination !

__________

Pour préparer votre voyage et votre séjour, vous aimerez peut-être :

Pour vous décider et savourer davantage de photos prises “en chemin…”, rendez-vous à la rubrique Photos en partage.